Et si on parlait cheval

Faites du cheval un compagnon et non un esclave, vous verrez quel ami extraordinaire il est.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le coeur du cheval

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fabienne
Papoteuse de l'extrème
avatar

Messages : 6921
Date d'inscription : 19/04/2010
Age : 44
Localisation : Bretagne (35)

MessageSujet: Le coeur du cheval   Dim 25 Avr - 16:57

Le cœur du cheval à environ 26 cm de diamètre et pèse environ 3 kg.
Le sang représente 9% du poids du cheval il y en à donc 30 à 40 litre dans un cheval de 400 kg
Il y à environ 1 globule rouge pour 1000 globule blanc.
Un globule rouge vit à peut près 30 jours. Il est produit par la moelle des os et est détruit dans la rate et le foie
Au repos le cœur d’un cheval bas entre 30 et 45 fois par minutes. Celui des poulains bat plus vite ( jusqu’à 70 par mn)
En pleine exercice, il peut dépasser 240 battements par minutes
Les meilleurs chevaux ont un pouls lent au repos ( < 25), mais capable de battre très vite à l’effort.

Le système circulatoire ne se compose pas que des vaisseaux sanguins et du cœur comme on le croit souvent. Il comprend aussi le système lymphatique qui draine la lymphe, via les ganglions, vers la circulation générale. Toutefois, par souci de simplification, nous nous limiterons au vaisseaux qui véhiculent du sang.
Partant du cœur, les plus grosses artères ont chez le cheval un diamètre de plus d'un centimètre, soit à peu prés la taille d'un tuyau d'arrosage ! Ces gros troncs artériels forment un arbre qui se ramifie jusqu'aux artérioles qui sont si petites qu'il faut un microscope pour les voir. Le cœur est un organe qui propulse le sang vers la périphérie du corps du cheval. Il est important de comprendre comment le sang est véhiculé. Il y a trois principaux types de vaisseaux sanguins : les artères, les veines et les capillaires. Les artères véhiculent le sang du cœur vers la périphérie. Elles sont relativement rigides et animées de battements propres, comme le cœur. Les veines ramènent le sang de la périphérie au coeur. Elles présentent un tonus beaucoup plus faible que les artères, ce qui rend plus difficile le retour du sang. Mais le cheval est mieux équipé que l'homme de ce point de vue. S'il ne souffre ni de varices ni d'œdème des jambes comme souvent l'homme (surtout la femme, en fait), c'est grâce à ses sabots.
En effet, à chaque pas qu'il fait, la structure élastique des fourchettes réexpédie le sang vers le haut. Ce système de pompe permet au sang veineux de remonter plus facilement le long des jambes sans provoquer de varices.

Les 5 cœurs du cheval

C'est ce qui fait parfois dire que " le cheval a 5 cœurs ", un véritable coeur et quatre sabots qui participent à la bonne circulation du sang. Enfin, les capillaires sont de minuscules vaisseaux perméables aux échanges avec les tissus. C'est à travers les capillaires, organisés en bouquets, que l'oxygène ou le glucose, par exemple, passent dans les tissus et que le CO2 ou les déchets sont évacués des tissus vers la circulation. Notons au passage que toutes les artères (sauf les artères pulmonaires) transportent du sang riche en oxygène et que les veines (sauf les veines pulmonaires) véhiculent du sang pauvre en oxygène. Ce sont les globules rouges du sang, qui grâce à leurs molécules d'hémoglobine, sont les "petits camions" qui transportent l'oxygène dans le sang. Le sang véhicule également des globules blancs, qui servent à la défense de l'organisme, et des plaquettes, qui servent à la fois à la coagulation et à la cicatrisation. Le liquide du sang débarrassé de toutes ses cellules a pour nom le plasma.
Le coeur est composé de quatre compartiments : deux oreillettes et deux ventricules. Le sang entre dans le coeur par les oreillettes et il est pompé vers la périphérie du corps par les ventricules. Pour remplir leur rôle de pompe, les ventricules ont d'épaisses parois musculaires. Le ventricule gauche est le plus gros des deux car il a pour mission de propulser le sang dans tout le corps, alors que le ventricule droit ne l'envoie que dans les poumons. Le sang ne peut pas passer du coeur droit dans le coeur gauche sans passer par les poumons, car ni les oreillettes, ni les ventricules ne communiquent normalement entre eux.

Fatigue ou anémie

En cas de dysfonctionnement du système circulatoire, il n'y a pas vraiment de symptômes très spécifiques. Le cheval sera simplement plus vite fatigué, il respirera plus vite (normalement 8 à 14 respirations / mn), le pouls (normalement 28 à 40 battements / mn au repos) peut être augmenté et, si le problème est infectieux, il peut y avoir de la température (normale : 37,4 à 38 °C). Autant de symptômes bien généraux qui n'orienteront pas beaucoup le vétérinaire dans son diagnostic. Sa première attitude sera alors sans doute de palper la température des sabots et des oreilles pour vérifier si les extrémités du cheval sont bien irriguées et donc chaudes. Si ces extrémités sont froides, c'est sans doute qu'elles ne reçoivent pas assez de sang. Un coup d'œil aux muqueuses de la bouche et du nez permettra de rechercher une éventuelle anémie. L'anémie est un défaut du transport de l'oxygène par le sang du à une déficience des globules rouges. Elle se traduit par une pâleur anormale des muqueuses. Le vétérinaire recherchera aussi les signes éventuels d'une perte de sang; soit évidente à l'extérieur du cheval, soit, plus difficile, une hémorragie interne. Le vétérinaire peut également se faire une idée de la pression dans les veines qui ramènent le sang au coeur en examinant ses jugulaires. Des fluides sont sans arrêt échangés entre les tissus et les vaisseaux sanguins. Aussi, si l'équilibre du système circulatoire est perturbé, les tissus peuvent s'engorger de liquide; c'est ce qu'on appelle de l'œdème. Chez le cheval, c'est surtout au niveau du bas du thorax et du ventre que la force de gravité accumule les liquides et donc l'œdème...
L'examen du coeur est évidemment le temps fort de l'examen du système vasculaire. Il est possible de sentir battre le coeur d'un cheval en posant sa main derrière son coude gauche, au niveau des 4éme et 5éme espaces intercostaux. Il est même possible de sentir, chez les chevaux qui souffrent de malformation cardiaque de naissance, un véritable frémissement qui accompagne chaque battement du coeur. Mais le stéthoscope reste bien sûr le meilleur moyen d'écouter les bruits que produit le coeur. Pour en tirer le meilleur parti, il importe de savoir où se trouvent les valves du coeur afin de savoir à quoi correspondent les bruits que l'on perçoit.

"Brrr-tub" " brrr-tub"

La plupart des valves ne peuvent être écoutées que sous la jambe avant gauche qu'il convient donc de déplacer durant l'auscultation. Le son qui décrit le mieux les battements du coeur d'un cheval sont brrr-tub ". Le son " brrr correspond au moment où les ventricules se contractent (la systole) et chassent le sang vers les poumons et la périphérie. Le son " tub " correspond à la diastole, c'est-à-dire la période durant laquelle les ventricules se remplissent avec le sang en provenance des oreillettes. La première chose à déterminer si l'on entend un bruit anormal est de parvenir à savoir s'il se produit pendant la systole ou pendant la diastole. Des changements non pas dans la succession des sons, mais dans leur tonalité, peuvent indiquer un problème. Ainsi, un son sourd sera perçu si la membrane qui entoure le coeur est pleine d'eau et vient faire écran à la transmission du son. L'apparition de sons anormaux correspond souvent au passage du sang à travers un orifice anormal. Un vétérinaire appelé pour un problème cardiaque chez un cheval garde toujours présent à l'esprit qu'un bruit anormal n'est pas nécessairement pathologique. Mais, d'un autre côté, des bruits normaux n'impliquent pas non plus que le coeur soit sain.

Les Examens du coeur et de la circulation

Les temps de remplissage des capillaire

Il s'agit d'un test qui se pratique facilement sur la gencive et qui renseigne sur le bon fonctionnement du système circulatoire au niveau des capillaires. Il suffit d'appuyer avec son pouce pendant plusieurs minutes sur la gencive afin de bloquer la micro circulation. Lorsqu'on enlève son pouce, la région comprimée est devenue blanche par manque de sang. Normalement, cette région doit se recolorer en 2 secondes, c'est ce que l'on appelle le temps de remplissage capillaire. L'allongement de ce temps est souvent le signe d'un dysfonctionnement du système circulatoire...
La couleur des muqueuses, comme par exemple celle qui recouvre les gencives, renseigne sur le bon fonctionnement du sang. Une muqueuse normale est rosée. Si la muqueuse est très pâle, c'est que le cheval est anémié, son sang ne contient plus assez d'oxygène. Si les muqueuses sont jaunes, c'est peut-être que le cheval a la jaunisse (un ictère). Cela se produit en cas de jeûne prolongé ou d'hépatite, par exemple ...

La prise du pouls

Pour prendre le pouls chez le cheval le plus simple est de palper l'artère faciale, le long de la face interne de la mâchoire inférieure, juste en avant du masséter.
Au cours de toute prise de pouls il faut éviter d'utiliser son pouce dont les propres pulsations perturbent la sensation tactile...
Au niveau du membre antérieur, on peut sentir l'artère du canon, juste en arrière du métacarpien rudimentaire interne.
Au niveau du membre postérieur, on palpe l'artère du canon, juste en avant du métacarpien rudimentaire externe.
Il est également facile de sentir l'artère qui passe sous la base de la queue.

Le test du pli de peau

Ce test sert à vérifier que le cheval n'est pas déshydraté. il suffit de pincer la peau du cheval au niveau de la pointe de l'épaule. Normalement, à peine relâchée, la peau revient à sa place. Si la peau garde le pli 2 à 3 secondes, c'est que le cheval est un peu déshydraté. Si le pli persiste 6 à 10 secondes, c'est que le cheval est gravement déshydraté. Au delà de 40 secondes, il risque d'en mourir...

L’examen jugulaire

Lorsque le cheval est debout, la tête normalement haute, on distingue un sillon à la face antérieure de son encolure, mais il n'est normalement pas possible de voir la veine jugulaire. Maintenant, si l'on appuie avec son pouce dans ce sillon, on va bloquer le retour du sang vers le coeur et voir apparaître la jugulaire gonflée de sang au-dessus du pouce. Lorsqu'on lève le barrage que constitue le pouce, la veine se vide et disparaît à nouveau. Toute anomalie telle que la vision permanente de la jugulaire ou, au contraire, son remplissage trop lent est le signe d'un problème circulatoire. Si la jugulaire bat comme une artère, c'est sans doute qu'il y a un orifice entre la partie gauche du coeur et la droite. Attention, il arrive que lorsqu'un cheval baisse la tête pour manger de l'herbe on voie sa jugulaire apparaître : c'est tout à fait normal ! La veine est tout simplement plus pleine du fait de la difficulté nouvelle qu'a le sang à remonter de la tête jusqu'au coeur.


http://www.france-endurance.net/TEcVCoeu.aspx

_________________
Ose ta vie, toi seul la vivra ! (J. Salomé)
Revenir en haut Aller en bas
Emeline
Incorigible Bavarde


Messages : 2200
Date d'inscription : 17/04/2010
Age : 18

MessageSujet: Re: Le coeur du cheval   Dim 25 Avr - 19:34

ça semble super intéressant tout ça ! merci !

Lirai plus en détails un autre soir, j'imprime !
Revenir en haut Aller en bas
mélanie
Incorigible Bavarde
avatar

Messages : 2047
Date d'inscription : 19/04/2010
Age : 34
Localisation : Normandie

MessageSujet: Re: Le coeur du cheval   Lun 26 Avr - 14:42

merci fabienne... copié/collé de l'humain!!!! et merci pour la prise de pulsations!!!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le coeur du cheval   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le coeur du cheval
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [PLACE GOSSE] SAM Le roi de coeur, le cheval d'une vie !
» Il n'était pas prévu pour tout de suite!
» [PLACE SYLVIE] SULTAN Poney de sport ou cheval de coeur?
» asso cheval de coeur-PS,nouvelle page fbk
» [PLACE CINDY]TELEMANN Un joli coeur à prendre ou à croquer !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Et si on parlait cheval :: Le cheval :: Santé-
Sauter vers: