Et si on parlait cheval

Faites du cheval un compagnon et non un esclave, vous verrez quel ami extraordinaire il est.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 l'espérance de vie du cheval

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alex
Addict au papotage
avatar

Messages : 5728
Date d'inscription : 17/04/2010
Age : 32
Localisation : aisne (02)

MessageSujet: l'espérance de vie du cheval   Lun 19 Avr - 12:13

longévité de 50 ans mais espérance de vie moins de 15 ans! Un grand écart qui fait mal ! Le constat est amer. Le décalage entre la longévité programmée et l’espérance de vie est accablant. Il semblerait qu’en fréquentant l’homme, le cheval a du mal à s’assurer un bon avenir.

L’âne s’en sort visiblement mieux en vivant le plus souvent en extérieur. Sans doute la considération sociale sauve l’âne mais tue le cheval. L’âne est considéré comme « vulgaire » alors que le cheval assure une place sociale à son propriétaire. Le cheval est soit disant « choyé » dans son écurie alors que l’âne vit dehors.

Poussons encore plus loin les comparatifs : le poney, qui n’est autre qu’un robuste petit cheval que l’homme a modelé pour travailler dans les mines, bénéficie lui aussi d’une espérance de vie supérieure à celle du cheval. Les centres équestres constatent une vie plus longue chez le poney, qui est plus rarement dans un box et très souvent sans fers. Où que l’on se tourne, nous constatons que les équidés qui échappent à l’intervention humaine s’en sortent mieux en ayant une espérance de vie plus longue ! Le cheval libre en espace ouvert s’en sort beaucoup mieux que le cheval « soigneusement » entretenu dans son box, ferré et soumis au mors. Si l’importance de l’écart entre l’espérance de vie – moins de 15 ans - et la longévité – 50ans - est désespérant, il est tout aussi stupéfiant d’apprendre dans un article du docteur vétérinaire Guy SOUFFLEUX que « les autopsies réalisées en 1989 à l'Institut de Pathologie du Cheval de Dozulé (14), sur des chevaux adultes, surtout de compétition, nous révélaient que 58 % étaient morts de pathologies digestives et12 % de pathologies non infectieuses de l'appareil locomoteur »… Alerté par cette incroyable constat, nous avons cherché à comprendre comment nous en étions arrivés là. Le cheval moderne aurait-il un défaut récurrent. Serait-il à ce point mal « conçu » par la nature. La sélection naturelle n’aurait-elle pas fait son travail au point de laisser survivre des individus fragiles ?

Devant un tel constat comment ne pas préconiser un remède simple et efficace : libérer les chevaux enfermés ! Habitants un pays d’élevage de chevaux destinés à la boucherie, nous nous approchons des vétérinaires locaux qui confirment que cette population n’est pas touchée par les coliques ou autres troubles digestifs et ne révèlent pas de pathologie liés à l’appareil locomoteur. Les chevaux libres que nous côtoyons depuis plusieurs décennies ne sont pas plus pas touchés par ce type de désordre. Lors d’un voyage sur l’île de Barbuda, où circulent librement les juments, pas de signalement significatif… D’où vient donc cette « maladie » qui tue les chevaux les plus surveillés de France ? En effet nous constatons que les chevaux les plus « choyés » sont mystérieusement frappés par ces coliques, véritable hantise des propriétaires

Seul un traitement à la source peut ouvrir la voie vers une guérison. Dans le même temps, soigneusement, de savantes thèses oublient la véritable cause des désordres qui tuent les chevaux. La simple vérité est-elle trop difficile à entendre, le changement de comportement trop troublant ? Convient-il de ne surtout pas proposer des solutions alternatives à des propriétaires trop naïfs, trop dociles, trop sourds ??!!? Décidément, la transition du cheval machine de guerre ou agricole au cheval compagnon de « loisir » est bien longue et difficile. Les mauvaises habitudes perdurent. L’armée a su transformer sa « cavalerie » en passant des chevaux aux véhicules automobiles, mais nous a laissé les pratiques anciennes : ferrage, box... Funeste héritage. Ceux qui choisissent d’avoir un cheval enfermé dans un garage se trompent. Aujourd’hui, il y a des motos tout terrain pour remplir la fonction qu’ils souhaitent. Ils pourront ainsi tout à loisir changer un pneu usé, des pièces endommagées et surtout tenter de modifier le carburant. En ce qui concerne le cheval il n’est pas correct, ni possible de le réduire à une mécanique que l’on équipe. Malheureusement il est à craindre que le « cheval tuning » ait encore de mauvais mais nombreux jours devant lui. Nous ne cherchons évidemment pas à culpabiliser mais quand on dit aimer son cheval cela impose un certain nombre de démarches, entre autre connaître et respecter ses besoins vitaux…
Revenir en haut Aller en bas
Fan-fan
J'arrive...
avatar

Messages : 46
Date d'inscription : 17/08/2010
Age : 25
Localisation : Liège

MessageSujet: Re: l'espérance de vie du cheval   Mer 7 Nov - 9:29

Cet article est pas mal, bien qu'un peu extrémiste je trouve.

Si il n' y avait pas tous ces chevaux de concours, je pense que la viande chevaline serait beaucoup plus répandue ..
Revenir en haut Aller en bas
http://x-faanfan-x.skyblog.com
christelle
Admin
avatar

Messages : 4551
Date d'inscription : 17/04/2010
Age : 50
Localisation : Morbihan

MessageSujet: Re: l'espérance de vie du cheval   Mer 7 Nov - 10:06

il est malgrès évident que la vie d'un cheval de compet est contre nature malgrè tout ce que peuvent faire leur proprio.

enfermement dans un box, ration riche et rares alors qu'un cheval doit brouter et manger une partie majeure de son temps, la pression que recoivent les tendons à chaque réception etc etc

Après, il y a aussi les bons proprios qui s'occupent correctement de "l'après" carrière de leur cheval et leur offre une retraite digne de ce nom et non abandonné dans un pré sans visite ...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://cheval.mescops.com
Fan-fan
J'arrive...
avatar

Messages : 46
Date d'inscription : 17/08/2010
Age : 25
Localisation : Liège

MessageSujet: Re: l'espérance de vie du cheval   Mer 7 Nov - 10:31

Le problème c' est qu'il y a des bons côtés et des mauvais partout. C' est dur de qualifier ce qui est réellement "mauvais" pour un cheval.

Revenir en haut Aller en bas
http://x-faanfan-x.skyblog.com
christelle
Admin
avatar

Messages : 4551
Date d'inscription : 17/04/2010
Age : 50
Localisation : Morbihan

MessageSujet: Re: l'espérance de vie du cheval   Mer 7 Nov - 10:42

ah si quand même ! ce qui s'éloigne trop de la vie pour laquelle il est fait est forcément moins bénéfique. ce n'est pas moi ou un autre qui a décidé ça, c'est un état de fait.

Un cheval n'a jamais été fait pour etre tondu, enfermé dans un box, sauter, manger même des céréales, il n'est pas fait pour ça, en tout cas celà ne doit pas etre sa principale alimentation.

Quand tu vois en club ou en écurie des chevaux enfermés 24/24 h (sortis une fois par jour dans le meilleur des cas...) sur une litière de copeaux, sans paille en complément avec 3 plis ridicules de foin par jour (et encore certains n'ont pas ça) mais par contre une ou 2 bonnes grosses rations de granulés mangées en 5 mn chrono et quand tu connais un peu le fonctionnement de l'organisme d'un cheval...

Après je ne dis pas qu'il ne faut rien faire avec mais il faut essayer, dans la mesure du possible, quand même de leur donner une vie cohérente avec ce pourquoi ils sont fait

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://cheval.mescops.com
Fabienne
Papoteuse de l'extrème
avatar

Messages : 6921
Date d'inscription : 19/04/2010
Age : 44
Localisation : Bretagne (35)

MessageSujet: Re: l'espérance de vie du cheval   Mer 7 Nov - 17:57

L'histoire des céréales est fausse, car à l'étât sauvage, et d'ailleurs si tu laisses faire ton cheval lors de balade il fera pareil, le cheval mange et même selectionne du bout des dents les graines des herbes qui épient et qui ne sont rien d'autres que les ancêtres de notre blé !
Après c'est comme tout, c'est la quantité qui fait le mal.

_________________
Ose ta vie, toi seul la vivra ! (J. Salomé)
Revenir en haut Aller en bas
christelle
Admin
avatar

Messages : 4551
Date d'inscription : 17/04/2010
Age : 50
Localisation : Morbihan

MessageSujet: Re: l'espérance de vie du cheval   Mer 7 Nov - 19:02

oui il mangera quelques céréales, quelques graines venant des épis mais ça n'a aucune commune mesure avec les rations que l'on donne dans les écuries (ma pur sang était à 7 litres orge/avoine...)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://cheval.mescops.com
Fabienne
Papoteuse de l'extrème
avatar

Messages : 6921
Date d'inscription : 19/04/2010
Age : 44
Localisation : Bretagne (35)

MessageSujet: Re: l'espérance de vie du cheval   Jeu 8 Nov - 10:29

7 kgs c'est une hérésie !!
Même pour une vache qui a un bol gastrique bien plus conséquent qu'un cheval on recommande de ne pas donner plus de 3/4 kilos d'aliment à chaque fois !

_________________
Ose ta vie, toi seul la vivra ! (J. Salomé)
Revenir en haut Aller en bas
christelle
Admin
avatar

Messages : 4551
Date d'inscription : 17/04/2010
Age : 50
Localisation : Morbihan

MessageSujet: Re: l'espérance de vie du cheval   Jeu 8 Nov - 12:05

non un litre n'est pas égal à un kg dans ces cas là mais plutot :

avoine (entière) : 1L = 0,50 kg
orge (entier) : 1L = 0,62 kg

de plus je n'ai pas dit que c'était en une fois, c'était en 3 fois mais ce n'était pas bon quand même..

c'est pour ça que je parlais du fait que les grains ne font pas partie de l'limentation du cheval car en écurie les doses ne sont pas les mêmes que celles que peut éventuellement manger en prairie.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://cheval.mescops.com
ptite puce
Papoteuse de l'extrème
avatar

Messages : 6711
Date d'inscription : 19/04/2010
Age : 46
Localisation : Creuse

MessageSujet: Re: l'espérance de vie du cheval   Jeu 8 Nov - 12:43

Au CE de Charlotte je voyais souvent des petites ardoises sur les portes des boxes avec des doses à 3 L le matin / 3 L le midi / 3 L le soir . Mes deux plus jeunes ont 1 L 1/2 au maximum et je trouve ça déjà pas mal Mais 1 fois que tout ce petit monde aura fini sa croissance ils ne seront complementé que l'hiver
Revenir en haut Aller en bas
Fabienne
Papoteuse de l'extrème
avatar

Messages : 6921
Date d'inscription : 19/04/2010
Age : 44
Localisation : Bretagne (35)

MessageSujet: Re: l'espérance de vie du cheval   Jeu 8 Nov - 12:47

Ah oui 7 litres

_________________
Ose ta vie, toi seul la vivra ! (J. Salomé)
Revenir en haut Aller en bas
christelle
Admin
avatar

Messages : 4551
Date d'inscription : 17/04/2010
Age : 50
Localisation : Morbihan

MessageSujet: Re: l'espérance de vie du cheval   Jeu 8 Nov - 13:10

rien de tel que le foin à volonté

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://cheval.mescops.com
Fan-fan
J'arrive...
avatar

Messages : 46
Date d'inscription : 17/08/2010
Age : 25
Localisation : Liège

MessageSujet: Re: l'espérance de vie du cheval   Jeu 8 Nov - 16:49

Je suis bien d'accord avec toi Christelle. Mais les miens reçoivent beaucoup de carottes en prime (sac de 20kg pour les deux en quelques jours) et un peu de grains pour leur plaisir Smile
Revenir en haut Aller en bas
http://x-faanfan-x.skyblog.com
christelle
Admin
avatar

Messages : 4551
Date d'inscription : 17/04/2010
Age : 50
Localisation : Morbihan

MessageSujet: Re: l'espérance de vie du cheval   Jeu 8 Nov - 16:56

je fais aussi des repas de carottes, je donne aussi en complément des pommes, des poires (mais pas de scoo bi dou bi dou )

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://cheval.mescops.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: l'espérance de vie du cheval   

Revenir en haut Aller en bas
 
l'espérance de vie du cheval
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Aliments spéciaux "vieux cheval"
» Cheval attelé passage à la selle-> problème de jambes!
» HE et le cheval au travail
» Cheval qui mord au sanglage...
» Jakou étho:vidéos et photos jusqu'à monter cheval nu !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Et si on parlait cheval :: Le cheval :: Le cheval agé-
Sauter vers: