Et si on parlait cheval

Faites du cheval un compagnon et non un esclave, vous verrez quel ami extraordinaire il est.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La thérapie biodynamique par le cheval

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ondine
Incorigible Bavarde
avatar

Messages : 1961
Date d'inscription : 06/08/2010
Age : 27

MessageSujet: La thérapie biodynamique par le cheval   Ven 13 Mai - 16:45

Je ne sais pas si c'est le bon endroit pour mon compte-rendu de la conférence à laquelle j'ai assisté hier soir.

Quelques mots sur l'intervenante :

Dominique Gutierrez, 25 ans d'expérience dans le monde du cheval. Son parcours :

- Monititrice d'équitation diplômée d'Etat, BEES1 en 1989 et fondatrice du club équestre et poney club de Montbrison SLEM (42).
- Thérapeute psychocorporelle, formatrice et superviseure, diplômée de l'Ecole dee psychothérapie biodynamique évolutive de Montpellier (34).
- Equicienne formée à l'accompagnement en thérapie avec le cheval au centre "Cheval Emoi" (56).

Cette dame a d'abord donc été monitrice d'équitation, mais elle avait comme souhait d'apporter plus aux gens. Elle a donc choisi de suivre cette formation à Montpellier et de faire du cheval son collègue thérapeute.

La thérapie biodynamique, qu’est-ce que c’est ?

Cette thérapie s’occupe aussi bien du corps, que de l’esprit et de l’énergie de la personne.
Dans un premier temps, grâce au cheval, il faut reconnecter le noyau sain de la personne. C'est-à-dire que le cheval va aider la personne a retrouver sa personnalité primaire, celle avec laquelle il est venu au monde.
Dans une second temps, le cheval va aider la personne à se forger une personnalité secondaire, celle que tout le monde se forge pour s’adapter à la vie de tous les jours, mais aussi pour survivre.
Le cheval va donc aider, réparer, donner confiance à la personnalité primaire pour que la personne en question puisse affronter les choses de la vie.

Des massages peuvent être bénéfiques en parallèle car ils traitent tout : l’aura, la peau, les muscles, les os. Ils permettent de nettoyer, d’éroder et de rendre l’énergie fluide.

Grâce au cheval, on peut travailler sur le relationnel (les liens), les peurs, les joies…
Il a beaucoup de qualités de thérapeute.

- Il est patient. Il peut rester 1 h à attendre à côté de nous. Il peut aussi nous remettre à notre place si on exagère. Si ses besoins vitaux sont remplis, il peut travailler dans de bonnes conditions. Là, des choses magiques se produisent ! Mais si par exemple, le cheval est enfermé en box toute la journée, toute l’année, il y aura quand même échange entre le cavalier et sa monture, mais il n’y aura pas de vrais liens. Il doit se sentir en sécurité pour bien travailler : dans un lieu calme et fermé.
Elle nous a fait un parenthèse sur « un cheval seul est un cheval mort dans sa tête, c’est très très important qu’il ne soit pas seul ».

- Le poney va chercher de lui-même la relation. Exemple d’un enfant autiste qui était dans un autre monde, et qui ne s’occupait pas du tout du poney qui était avec lui en thérapie. L’enfant jouait dans son coin. Le poney est venu chercher le petit garçon de lui-même, il le poussait avec son nez, il faisait tout pour que le petit garçon le remarque. Et ça a marché, le petit garçon s’est intéressé au poney, et est sorti petit à petit de sa bulle.

- C’est un animal très vivant. Exemple avec un enfant « culbuto », il tombait sans arrêt, n’arrivait pas à marcher sans se prendre la jambe dans l’autre. C’est le poney qui lui a appris à marcher, le petit garçon s’agrippait au poney, il a réappris à marcher.

- Les chevaux ont une excellente ouïe et vue. C’est pour cela que des fois, ils paniquent, on ne sait pas pourquoi, car nous, nous n’avons rien vu et rien entendu. Ils ont un très bon odorat également. Ils sont plus indulgents avec les poulains (avant de les éduquer en douceur), mais aussi avec les enfants et les personnes handicapées car ils ont un visage juvéniles : par rapport aux adultes, leurs yeux sont placés bas sur le visage (la croissance se fait de la mâchoire : c’est la mâchoire qui s’agrandit, qui pousse, du coup chez les adultes les yeux sont plus haut sur le visage), et ça les chevaux le reconnaissent. Ils reconnaissent aussi l’odeur de l’individu, et c’est pour cela qu’il sera plus indulgent avec un enfant ou une personne handicapée.

- Aucun cheval n’est vicieux et calculateur. Aucun cheval ne va se dire :: ah tiens ce cavalier je ne l’aime pas trop, je vais luis écraser le pied, ou je vais le botter, ou le faire tomber. C’est ainsi que les chevaux évacuent une tension énergétique trop importante (lorsqu’ils stressent, qu’ils ont peur je pense).

- Le cheval est émotif, il peut nous canaliser par ses réactions. Si on respecte nos limites, le cheval nous respectera. Mais si on ne se respecte pas, si on ne respecte pas nos limites, le cheval ne nous respectera pas. On va donc pouvoir se reconnaître en lui. Exemple d’une dame qui est venue en thérapie et qui parlait d’un frein dans sa vie, elle n’arrivait plus à avancer. Dominique lui choisi un cheval qu’au centre ils appellent « le suiveur » parce qu’il suit tout le monde de partout. Mais quand la dame a voulu le faire avancer en longe… il n’a pas bougé d’un centimètre ! Les quatre sabots étaient cloués au sol. Après une séance de travail sur elle, pour libérer son énergie etc. cette dame a pris son courage à deux mains, a pris une grande inspiration, c’est bien concentré, et là, le cheval s’est mis à avancer.

- Le cheval est conditionnable, on peut travailler avec lui comme on veut, mais il garde toujours sa personnalité.


Dominique a comparé le cheval à un doudou. Le doudou permet à l’enfant de garder le lien avec sa maman pour de courtes durées (quand la maman part au travail). Le cheval c’est pareil.

Est-ce que vous savez comment on rentre en relation avec un cheval ? Dans la salle, une personne a dit « et bien moi, j’avance ma main pour qu’il me renifle », mais non, ce n’est pas comme ça, à la base ce geste est une agression à laquelle le cheval c’est accoutumé, tout comme la fameuse claque sur l’encolure quand le cheval fait bien un exercice… c’est une agression également, mais au fil du temps, il a associé cette claque à quelque chose de positif car juste après par exemple on arrête le dit exercice. Alors moi j’ai proposé « je gratte l’encolure de ma jument quand je rentre dans son pré », et ben non plus, c’est juste un signe d’amitié. Alors, Dominique nous a demandé : que font deux chevaux quand ils se rencontrent pour la première fois ? Ils se mettent nez contre nez et se sentent, se soufflent mutuellement sur le nez. Donc voilà, pour rentrer en relation avec son cheval, lui dire bonjour quand vous rentrez dans son pré, avant de lui demander quoi que ce soit, il faut lui souffler sur le nez !
Revenons-en à la tape sur l’encolure : elle est à bannir, on peut la remplace par des gratouilles bien mieux appréciées par nos compagnons. Et pour récompenser, rien de mieux que d’arrêter l’exercice.

Nous avons ensuite un petit peu parlé de l’équitation éthologique : c’est une équitation plus respectueuse, mai sil y a du bon et du moins bon, comme de partout. On se rapproche des chevaux, on étudie leur comportement etc. pour mieux les asservir.

Dominique s’occupe de personnes de 21 mois à 77 ans. D’enfants handicapés physiquement, mentalement, de simples petits problèmes comme des pipis culottes et pipis au lit. D’adultes en réinsertion… bref c’est un travail très varié.
Exemple du petit garçon qui faisait pipi culotte à l’école. Il est arrivé pour une thérapie chez Dominique. Mais il ne voulait absolument pas parler. Au bout de quelques séances, Dominique lui demande s’il avait envie de discuter de son problème, le petit lui a répondu que non. Dominique lui a donc proposé d’en parler à Japy, la petite ponette qui s’occupait de ce petit garçon. Elle lui a dit, que c’était important de lui en parler, parce que le petit garçon allait la monter. Il lui a donc raconté son problème, à l’oreille, Dominique n’a rien entendu. Et 3 semaines plus tard, la maîtresse a dit que c’était terminé, le petit garçon ne faisait plus pipi culotte.

Voici le film de 26 min environ que nous avons vu lors de la conférence, il a été tourné dans le SLEM et la dame qui s’occupe des poneys, des petites filles, c’est Dominique. Il retrace la thérapie de 2 petites filles de 8 et 4 ans, Léa et Manon.


http://www.capcanal.com/video.php?rubrique=3&emission=12&key=bzrTe8UlZl


Voilà ce qui est écrit dans une de ses plaquettes :

"La psychologie biodynamique est une méthode pour le développement et la redécouverte de la conscience sensible et créatrice qui existe en tout être humain. A l'écoute des besoins cachés et subtils de la personnalité profonde, elle dénoue en douceur les schémas sclérosés. En permettant d'achever les boucles émotionnelles restées en suspens, elle libère des blocages issus du passé pour ouvrir au présent et au bien être indépendant." François Lewin

La thérapie avec le cheval est en cela très liée avec la biodynamique ; c'est à travers le rapport corps et le mouvement de la vie que l'acte thérapeutique prend toute sa place.

Pour adulte ou enfant de tout âge, du simple "mal être" à la névrose, le cheval et le poney proposent un pont vers une meilleure communication, un accès au mieux être.

Par le contact avec l'animal nous retrouvons des fonctionnements plus simples, plus naturels, qui se répercutent dans notre vie quotidienne.

Séances individuelles :

- Biodynamique en salle : travail corporel, massages, gestalt, végétothérapie...
- Avec le cheval, dans un espace protégé, travail sur : la confiance en soi, le toucher, l'appréhension du schéma corporel, la communication instaurée avec l'animal, etc.

Stages d'été adultes, ados, enfants.

"En tant qu'être vivant le cheval est un support privilégié d'une circulation émotionnelle. En effet, l'image du cheval contient une force, une puissance, une liberté qui permettent une réactivation des images internes paternelles, mais elle peut aussi renvoyer au contenant maternel en termes de chaleur, de portage, de bercement et d'odeurs... Par ailleurs, le cheval en tant qu'objet de soins, d'alimentation, de pansage, de manipulations d'une espèce à un autre devient alors un support possible de projection des expériences vécues du sujet, de son propre corps et de sa relation avec l'autre. Ainsi, penser le cheval en terme de contenant permet une communication autre que par le langage, ce qui constitue une gamme de richesses relationnelles et thérapeutiques." Agnès de Bernardo-Molard "Thérapies avec le cheval".

Site internet : www.slem.fr

Voilà mes notes, je m'excuse s'il y a des fautes d'orthographe, je n'ai pas envie de tout relire c'est écrit trop petit :hihi:

Que pensez-vous de tout cela ?
Revenir en haut Aller en bas
Diegomulot
Incorigible Bavarde
avatar

Messages : 2840
Date d'inscription : 20/04/2010
Localisation : Rhône Alpes

MessageSujet: Re: La thérapie biodynamique par le cheval   Sam 14 Mai - 23:16

"Ils se mettent nez contre nez et se sentent, se soufflent mutuellement sur le nez. Donc voilà, pour rentrer en relation avec son cheval, lui dire bonjour quand vous rentrez dans son pré, avant de lui demander quoi que ce soit, il faut lui souffler sur le nez !"


(enfin c'est pas vraiment souffler non plus hein ! c'est reniffler les naseaux comme le ferait un autre cheval)
la première fois que j'ai lu ça, c'était dans "Mon amie Flicka" de Mary O'Hara, c'était la méthode des cowboys (avant qu'on ne les apelle les chuchoteurs ! Wink )
Et la deuxième fois c'était en stage chez Jean Claude Barrey.

Comme quoi les grands esprits de rencontrent à travers le temps et l'espace ! Very Happy


Ceci dit il est dangereux amha, d'apprendre ça à des débutants ou à des enfants....il existe des chevaux mordeurs, il ne faut quand même pas l'oublier.

Revenir en haut Aller en bas
Fabienne
Papoteuse de l'extrème
avatar

Messages : 6921
Date d'inscription : 19/04/2010
Age : 45
Localisation : Bretagne (35)

MessageSujet: Re: La thérapie biodynamique par le cheval   Dim 15 Mai - 16:22

Je le fais souvent avec les miens, j'adore ça.

_________________
Ose ta vie, toi seul la vivra ! (J. Salomé)
Revenir en haut Aller en bas
Alex
Addict au papotage
avatar

Messages : 5728
Date d'inscription : 17/04/2010
Age : 32
Localisation : aisne (02)

MessageSujet: Re: La thérapie biodynamique par le cheval   Dim 15 Mai - 17:35

hihi! je l'ai encore fait avec urban tout a l'heure! il adore çà et moi aussi

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La thérapie biodynamique par le cheval   

Revenir en haut Aller en bas
 
La thérapie biodynamique par le cheval
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Tao du Cheval - Linda Kohanov
» Formation en équi-coaching et thérapie par le cheval
» Dictionnaire de phytothérapie
» Phytothérapie pour chevaux
» gemmothérapie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Et si on parlait cheval :: Le cheval :: Divers-
Sauter vers: